Vaccination obligatoire et adjuvants : Le Conseil d’État valide l’extension de la liste des vaccins obligatoires et rejette la demande de retrait de ceux qui contiennent de l’aluminium

De 3 à 11 vaccins obligatoires : la requête de la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations rejetée par le Conseil d’Etat.

Le Conseil d’Etat estime que l’augmentation du nombre de vaccins obligatoires ne porte pas atteinte à l’intégrité physique ni au respect de la vie privée. Pour prendre cette décision, il a considéré que les vaccins complémentaires devenus obligatoires permettent d’atteindre une couverture vaccinale satisfaisante pour toute la population.

La Ligue nationale pour la liberté des vaccinations avait également déposé une requête pour demander le retrait des vaccins obligatoires contenant des sels d’aluminium, soutenant que de tels adjuvants peuvent provoquer des maladies auto-immunes. Le Conseil d’Etat refuse la requête, il estime que « en l’état des connaissances scientifiques, les vaccins contenant des adjuvants aluminiques ne peuvent être qualifiés de spécialités nocives ou de spécialités pour lesquelles le rapport entre les bénéfices et les risques ne serait pas favorable ».

Voir le communiqué du conseil d ‘Etat