Avis 132 du CCNE : « Questions éthiques soulevées par la situation des personnes ayant des variations du développement sexuel » – 27 novembre 2019

Avis 132 du Comité consultatif national d’éthique

« Questions éthiques soulevées par la situation des personnes ayant des variations du développement sexuel »

rendu public le mercredi 27 novembre 2019.

 

« REFLEXIONS ETHIQUES SUR LES VARIATIONS DU DEVELOPPEMENT SEXUEL » AVIS 132

De la souffrance à une réflexion collective

Longtemps ignorées, les « personnes intersexes » sont aujourd’hui mieux connues
grâce aux efforts de leurs associations pour faire connaître leurs difficultés et leur
ressenti de séquelles d’interventions chirurgicales précoces. Répondant à des
demandes associatives ainsi qu’à celle du Directeur général de la santé, le CCNE a
entrepris une réflexion sur la situation des personnes concernées par des « variations
de développement sexuel ». Cette réflexion a porté sur l’accueil et l’accompagnement
des enfants et des parents, leur information, ainsi que sur l’évolution des pratiques.
Le CCNE propose plusieurs recommandations s’adressant au corps médical et
scientifique, aux personnes concernées et à leur entourage. Il préconise une prise de
conscience collective et appelle à un dialogue entre toutes les parties.

 

Source : Comité consultatif national d’éthique (CCNE)