Visiter un proche dans un établissement de soins en période d’épidémie : droits, leçons et pistes pour l’avenir

Pour faire face à la crise sanitaire provoquée par la Covid-19, des mesures ont été prises « dans l’intérêt de la santé publique », selon la formule consacrée. Pour empêcher la propagation du virus, l’accès à certains lieux a été restreint, voire ajourné. Parmi ceux-ci, les structures de soins, tels les hôpitaux, Ehpad et USLD. Familles, aidants, patients, résidents : tous ont pâti, et pâtissent encore, de ces limitations, vécues comme une entrave aux libertés, et responsables au final de beaucoup de détresse. Où s’arrêtent les bénéfices de la protection sanitaire ? Quelles leçons tirer de ces derniers mois ? La Conférence nationale des espaces de réflexion éthique régionaux (CNERER) s’est emparée de ces questions, dans un dossier qui égrène un certain nombre de repères et de solutions, en vue d’une équitable prise en compte des intérêts de tous les acteurs, tant au niveau collectif qu’individuel.

Source: France Assos Santé, Communiqué de presse