Journée Accueil et Ethique – « PMAccueil : enjeux éthiques de la PMA »

Adoptée en 1994, la première loi de bioéthique qui régit la procréation médicalement assistée (PMA) est confinée à un territoire strictement balisé. Celle-ci réserve en effet l’accès à la PMA aux seuls couples hétérosexuels infertiles. La requête des futurs parents est alors recevable uniquement s’ils sont en situation d’infertilité médicalement diagnostiquée ou s’ils risquent de transmettre à leur fœtus une maladie grave et prévisible. Après des débats mouvementés et alimentés de controverses publiques et politiques mobilisant législateurs, professionnels de santé et citoyens, en 2020, la loi revisitée autorise l’accès à la médecine procréative à toutes les femmes quel que soit leur statut conjugal, en nuançant le critère médical au profit d’un critère social. La nouvelle loi permet également l’accès aux origines et l’autoconservation des ovocytes. Quid des nouveaux enjeux filiatifs, de l’insu, du secret et de l’anonymat du don ? Quid également du risque accru de marchandisation des gamètes et de pressions exercées sur les femmes liés à la possibilité d’autoconservation de leurs gamètes ? En s’étendant à de nouvelles populations, la nouvelle mouture législative autour de la PMA consacre une version libéralisée de l’enfantement assisté médicalement, sans pour autant avaliser toutes les demandes. Si elle n’ouvre pas toute grandes les portes à la liberté procréative, cette nouvelle législation légitime de nouvelles configurations familiales et promeut l’égalité des projets parentaux. Il s’agira donc au cours de cette journée « Accueil et Ethique » d’échanger autour de ce tournant épistémologique significatif à l’écoute des demandes sociales de notre temps.

 

Cette journée se déroulera le 3  mars 2023, à l’hôpital de la Cavale Blanche (salle 255)

Programme à venir

Inscriptions