Séminaire Henry Maldiney « Crise et création dans la relation de soins »

Crise et création dans la relation de soins

L’abord soignant, qu’il soit curatif ou palliatif, ne peut se réduire au suivi de protocoles standardisés. Il  requiert, au contraire, de la créativité pour s’adapter au mieux aux besoins et aux attentes infiniment diverses d’individus singuliers et insubstituables. C’est dans cet esprit et dans le contexte d’une situation de crise à l’hôpital, aggravée par la pandémie de Covid, que l’EREB a souhaité proposé un séminaire de relecture de la relation de soins à travers la lecture d’Henri Maldiney, connu pour ses apports autour de la rencontre, du sentir, de l’ouvert et du rythme…et de bien d’autres notions qui peuvent aider le soignant au quotidien tant du point de vue de l’éthique, comme mode d’«  appel à être »,  que de l’approche thérapeutique, priorisant l’humain et valorisant l’art-thérapie, ce qu’aujourd’hui on range un peu vite dans les techniques non médicamenteuses. La connaissance soigneuse de l’œuvre d’Henri Maldiney et la renommée du professeur Joel  Bouderlique augurent du grand intérêt de ce séminaire « Crise et création dans la relation de soins » , plus que jamais nécessaire dans ce  moment de grand désarroi du monde soignant. Nous le remercions d’avance pour son implication en faveur de la diffusion de la culture soignante et de la réflexion éthique au sein du réseau de réflexion éthique en santé de Bretagne.

Docteur Cyril Hazif-Thomas, directeur de l’espace de réflexion éthique de Bretagne (EREB)

 

Trouver dans l’activité thérapeutique un sens, pour soi et son patient, c’est ce à quoi la philosophie d’Henri Maldiney peut contribuer radicalement, c’est-à-dire dans le sens étymologique du mot à partir des racines.

La situation du soin, somatique ou psychique, est comme toute situation humaine le lieu et l’instant où se pose l’exigence commune d’ex-ister pour devenir chacun authentiquement soi-même.

La rencontre est à la fois le foyer de la pensée d’Henri Maldiney et la visée à laquelle sa pratique ouvre. Il s’agira dans ce séminaire non pas d’étudier un objet nommée sa pensée,  mais d’apprendre à l’exercer soi-même à partir de textes, d’extraits audio-visuels d’entretiens et de conférences, et d’exemples en situation.

L’explicitation de sa parole, écrite ou orale, constitue l’espace d’accueil de la compréhension propre à chacun sur le fond d’une communication réciproque – tant dans le contexte professionnel que dans celui du séminaire lui-même. Il ne s’agit donc pas d’accumuler un savoir mais de co-naître à l’innovation désignée dans son œuvre en portant l’attention sur la transformation qu’elle opère dans la relation révélatrice indissociablement de l’autre et soi-même.

Joël Bourderlique

Joël Bouderlique est né en 1951 à Lyon. Il a soutenu sa thèse en philosophie sous la direction d’Henri Maldiney en 1980 et est détenteur d’une maîtrise en psychologie (1985). Il devient Chercheur associé et traducteur du psychiatre japonais Pr. Bin Kimura, puis Professeur étranger invité au Japon entre 1985-2005. Il a traduit les Écrits de psychopathologie phénoménologique de Bin Kimura (Paris, PUF, 1992) et est l’auteur d’une cinquantaine d’articles dont une partie accessible sur https://tsukuba.academia.edu/JoelBouderlique

 

Pour participer :

Formulaire d’inscription ci-dessous à compléter