Enjeux éthiques du vieillissement des personnes en situation de handicap : quel(s) habitat(s) et quel(s) accompagnement(s) ?

Journée interprofessionnelle
Pays de Vitré-Porte de Bretagne :

« Enjeux éthiques du vieillissement des personnes
en situation de handicap »

Mardi 16 novembre 2021 ; 9h-17h
Centre culturel Jacques Duhamel
Vitré (35500)

 

ARGUMENTAIRE

Le vieillissement de la population, à savoir l’accroissement de la part des personnes âgées dans la population, est de plus en plus prégnant en France et dans le monde. Ce vieillissement n’est pas immuable, il peut s’infléchir par une augmentation des naissances par exemple. A l’inverse, le vieillissement biologique des personnes est inéluctable, processus continu et progressif d’altération naturelle de l’état de santé des personnes. Aujourd’hui, ce processus s’allonge dans la durée du fait de la hausse de l’espérance de vie et des transformations de la société. Il interroge alors sur la nécessaire évolution de la prise en charge des personnes avançant en âge face à ces constats.
Ainsi, vieillir est source d’inquiétude et cette inquiétude se pose avec encore plus de véhémence chez les personnes âgées souffrant d’un handicap, qu’il soit physique, moteur, psychologique, psychique, cognitif etc. Alors, comment appréhender le processus naturel de vieillissement quand il cohabite avec un handicap existant ou naissant qui limite dès lors l’indépendance ?
Ce questionnement se pose avec d’autant plus d’importance dans une société qui manque d’offres et de solutions pour les personnes vieillissantes en situation de handicap. Aujourd’hui, tant les professionnels que les personnes accompagnées font état d’un manque d’adaptation et d’adaptabilité des établissements et des structures pour pouvoir accueillir et accompagner ce public. Des solutions innovantes et alternatives naissent timidement sur les territoires, à l’initiative d’organismes, d’associations ou des instances tutélaires.
Mais force est de constater que ces initiatives sont encore trop anecdotiques et que beaucoup de personnes vieillissantes présentant un handicap ne disposent pas d’un accompagnement et d’un habitat adaptés à leur situation. Ce constat amène nécessairement des questions éthiques quant à leur accompagnement : dignité de la personne et de son identité, droit à un logement adapté, non ostracisation et inclusion sociale et sociétale etc.
Des principes d’autant plus malmenés par la crise de la Covid-19 qu’il est essentiel de réaffirmer et de discuter pour ouvrir un horizon éthiquement plus responsable autour de l’habitat et l’accompagnement des personnes vieillissantes et présentant un handicap. Ces échanges sont indispensables aux professionnels dans l’exercice de leur profession afin de réinterroger et d’adapter sans cesse leurs pratiques.
Georges Wolinski écrivait que « Vieillir c’est savoir perdre », mais perdre ses capacités physiques et/ou cognitives ne doit pas impliquer la perte du respect de ses droits, à commencer par un habitat et un accompagnement respectueux de la dignité et de l’intégrité des choix de la personne.

 

PROGRAMME

Propos introductifs : 

– Pascale CARTRON, Vice-Présidente en charge de la Santé et des
Solidarités, Vitré communauté
– Hubert STEPHAN, Président du Conseil d’orientation de l’EREB

 

Matinée :  Une approche éthique de l’habitat

Table ronde 1 (9h30-10h30)
L’inclusion des personnes en situation de handicap dans la cité. Retour d’expérience de la mise en place d’un habitat inclusif à Vitré.

– Corinne EVANO-PANHELLEUX, Chargée de suivi de l’offre d’accueil et d’hébergement, Département d’Ille et Vilaine
– Laurent BOURGEON, Directeur Association Sévigné
– Hubert STEPHAN, Président du Conseil d’orientation de l’EREB

 

Table ronde 2 (11h-12h)
Réflexion éthique sur l’habitat institutionnel : une co-habitation en institution classique ou une spécialisation dans des établissements dédiés ?

– Jonathan LAUCOURNET, Directeur adjoint, EHPAD La Providence Gennessur-Seiche
– Yann DURAND, Directeur Maison Saint-Joseph de Chaudeboeuf
– Hélène RABOT, Cheffe de service, Maison Saint-Joseph de Chaudeboeuf
– Hubert STEPHAN, Président du Conseil d’orientation de l’EREB

 

Après midi : Une réflexion éthique de l’accompagnement

Table ronde 3 (13h-14h)
Comment accompagner les troubles cognitifs et psychologiques chez les personnes vieillissantes

– Equipe Mobile d’Evaluation et d’Appui Psychiatrique de la Personne Agée, Centre Hospitalier Guillaume Régnier
– Muriel FERRE, Psychologue, Coordinatrice accueil de jour ADMR Janzé
– Frédérique VANNIER, Infirmière sophrologue, ADMR Janzé
– Hubert STEPHAN, Président du Conseil d’orientation de l’EREB

Table ronde 4 (14h30-15h30)
Accompagnement en temps de crise : l’éthique mise à mal par la COVID-19.

Amandine DELAUNAY, Psychologue, Association Sévigné
– Anne DEBROIZE, Chef de service SAVS, Association Sévigné
– Odile LAMBERT, Intervenante sociale, SAVS Association Sévigné
– Laurent PETIT, Directeur, Adapei 35
– Hubert STEPHAN, Président du Conseil d’orientation de l’EREB

 

Propos conclusifs 

Cyril HAZIF-THOMAS, Psychiatre, Directeur de l’EREB

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Inscription gratuite : assistant.maia.paysdevitre@gmail.com ; 02 99 75 85 13
Déjeuner sur place (16 euros)

ou via le lien suivant : cliquer ici

 

Vous pourrez également retrouver lors de cette journée l’exposition « Les Débordés du Bocal » du GEM de Vitré