6ème journée thématique annuelle ETYCOZ : L’espace des familles et des proches dans l’accompagnement de la personne âgée

9h : Café d’accueil

9h30 : Ouverture et présentation de la journée

Elodie GLEMAREC, directrice de l’EHPAD de l’EHPAD Ergué Gabéric – Coat Kerhuel, co-responsable du comité de pilotage du groupe ETYCOZ, membre du conseil d’orientation de l’EREB, Cyril HAZIF-THOMAS, directeur de l’EREB, Brest, et Elisabeth MOREAC, directrice de l’EHPAD Lann Eol

9h50 : Liens de confiance et consentement, Jean-Michel BOLES, professeur émérite de réanimation médicale, ancien directeur de l’EREB

10h15 : Les aidants familiaux et le « chronic care model« : de quelques enjeux éthiques et politiques, Cyril HAZIF-THOMAS, psychiatre, chef du service de l’intersecteur de la personne âgée, CHRU de Brest

10h45 : Pause

11h : La parole des résidents  (témoignages audios)

11h30 : Quel accompagnement pour la personne âgée vulnérable ? Le point de vue du droit, Alix COAT, doctorante en droit sur « Consentement et aptitude des personnes vulnérables », Université de Bretagne Sud, Lab-LEX EA n°7480

12h : Discussion

14h: Daniel COUM, psychologue clinicien, directeur des services de Parentel.

14h45 : Table ronde (Regards croisés sur l’espace des familles) avec Françoise THOMAS, vice présidente déléguée, France Alzheimer29 ; Elodie Chapelain, aide-soignante et assistante de soins en gérontologie, résidence La Lorientine, Lorient ; Daniel COUM ; et Jean-Michel BOLES, professeur émérite de réanimation médicale, ancien directeur de l’EREB

16h : Conférence finale  et synthèse de la journée

16h30 : Fin de la journée

Les évolutions dans la composition de la sphère familiale sont nombreuses. Les enfants ne vivent plus nécessairement à proximité de leurs parents, les schémas familiaux sont variés, et ceux que nous appelons « les aidants » peuvent être des voisins tout autant que des membres de la famille.

De même, les politiques de maintien à domicile ont amené des changements dans la temporalité de l’accompagnement des personnes âgées. Elles vivent donc plus longtemps à domicile et ne s’installent en établissement qu’à un âge avancé et/ou à un stade évolué de maladie.

Alors, dans ce contexte, comment les familles, les proches vont-ils  pouvoir trouver une place, un espace ? Comment les soignants, les aides à domicile vont-ils les y aider ou tout simplement le leur permettre ?

L’accompagnement d’une personne âgée peut impliquer parfois des prises de décision par la famille. Ceci interroge alors fréquemment la manière dont l’autonomie décisionnelle sera questionnée et préservée, autrement dit, comment les proches vont accompagner tout en respectant les possibilités de choix et de décision de la personne âgée.

L’installation en établissement induit un remaniement des dynamiques familiales, nécessitant un lien de confiance réciproque avec les soignants et la possibilité d’envisager un partenariat dans l’accompagnement à proposer à la personne âgée. Comment les soignants vont-ils aider la personne âgée et ses proches à élaborer ce nouvel habitat (tant matériel qu’intérieur) ? Comment dans un contexte institutionnel les soignants peuvent-ils laisser de la place aux aidants ?

Cette journée thématique sera l’occasion de réfléchir les notions d’espace (comme une place, un lieu, un habitat réel et/ou symbolique), de familles et de proches (de qui parle t-on ? d’où parle t’ils ?).

Familles, proches : quel espace dans l’accompagnement des personnes âgées ?

Pour tenter d’y répondre et de cerner les enjeux, cette journée a pour objectif de confronter des points de vue croisés par des témoignages de différents professionnels (philosophe, juriste, psychologue…), de personnes âgées et des familles.

 


Programme en cours de finalisation.

Modérateur : Jean-Michel BOLES, professeur émérite de réanimation médicale, ancien directeur de l’EREB