Poursuivre sa vie dans un EHPAD(*) est une décision douloureuse requérant des informations préalables et un accompagnement humain

L’Académie nationale de médecine insiste sur les précautions suivantes :

– Anticiper, autant que possible, la décision d’entrée pour pouvoir renforcer l’information du résident et de sa famille sur les modalités de prise en charge et les coûts des prestations proposées, afin que le choix d’un EHPAD de proximité se fasse dans le calme, suffisamment tôt par le biais d’une préinscription, et selon des critères d’entrée qui conviendront à la famille et réduiront les tensions en son sein. Avant la décision d’y entrer, la visite de l’établissement par le futur résident vise à lui permettre de se projeter dans son futur lieu de vie et à le rassurer ;

– S’assurer qu’en poursuivant sa vie dans un EHPAD, le résident polypathologique et dépendant se verra offrir des soins techniques, mais surtout un accompagnement humain, stable et chaleureux par les personnels les plus proches de lui, qui auront été formés et fidélisés le mieux possible ;

– Favoriser la diversité et la capacité suffisante des structures d’accueil, pour répondre aux différents besoins., au niveau de chaque territoire, car un modèle normatif et sécuritaire unique est inadapté aux aspirations sociales (libre choix, sécurité, liberté de circuler, maintien du lien social) ;

– Veiller à ce que l’information préalable, indispensable à la décision éclairée d’une entrée en EHPAD, soit la plus largement disponible, y compris sur les sites des autorités régulatrices ministérielle ou régionales.

Source: Académie nationale de médecine, Communiqué de presse